La référence en hépatite C au Québec depuis 2003

Le nouveau traitement Maviret pour l’Hépatite C est maintenant remboursé au Québec!

Depuis le jeudi 11 avril 2019, le nouveau traitement Maviret est remboursé au Québec, comme l’a annoncé par communiqué de presse la compagnie AbbVie : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/maviret-mc-d-abbvie-maintenant-rembourse-au-quebec-874103274.html . Citation de notre directrice :

« Depuis 15 ans, le Centre Associatif Polyvalent d’Aide Hépatite C (CAPAHC) offre un soutien aux personnes vivant avec l’hépatite C, tout en sensibilisant les Québécois et les Québécoises à cette maladie sournoise, explique Laurence Mersilian, directrice générale de l’organisme. Aujourd’hui, nous pouvons dire avec confiance à nos membres et à leurs proches que nous sommes en voie d’éliminer ce virus grâce à des traitements comme MAVIRET. Toutefois, nous devons continuer de travailler de concert sur des programmes d’information, d’éducation et de dépistage pour atteindre l’objectif fixé par l’Organisation mondiale de la Santé. »

(suite…)

Soutenez l’accès universel au traitement contre l’hépatite C

L’hépatite C est une maladie du foie causée par un virus. Elle est la première cause de cancer et greffe du foie au Canada et provoque 7 % de décès chez les personnes qui en sont atteintes.

Au Québec, jusqu’à 70 000 personnes auraient l’hépatite C.

L’hépatite C se traite et se guérit. Le traitement est efficace, de courte durée et pratiquement sans effets secondaires. Il permet de traiter tous les patients, peu importe leur stade de fibrose ou leur génotype, et de guérir plus de 95 % d’entre eux. (suite…)

Le cacao, un allié délicieux pour le foie

C’est ce que titre Le Figaro, qui relève que « le chocolat est hépatoprotecteur, à condition d’être bien noir », ajoutant que « les centaines de molécules contenues dans les fèves de cacao sont utiles pour le foie, le sang, mais aussi le coeur et le cerveau ».

Le journal rappelle ainsi que « le cacao est riche en antioxydants utiles à la lutte contre le vieillissement des cellules et l’inflammation. La teneur en cacao d’un chocolat est donc essentielle. Or le chocolat au lait n’en contient pas suffisamment – les antioxydants y sont à l’état de traces – et le chocolat blanc en est dépourvu car il est à base de beurre de cacao et non de cacao ». (suite…)

Le café protègerait-il de l’hépatocarcinome (cancer du foie) ?

Publié le 23/06/2017 JIM.Fr

L’augmentation rapide au cours des dernières années de l’incidence de la stéatose hépatique non alcoolique (NASH) devrait avoir pour corollaire une augmentation de l’incidence des hépatocarcinomes. Certains auteurs projettent d’ici 2030 une augmentation de 50 % des nouveaux cas dépistés chaque année. De précédents travaux ont attiré l’attention sur un impact possible de la consommation de café sur le risque d’hépatocarcinome. (suite…)

Accès traitement hépatite C et désir de grossesse

Avec la nouvelle, en mars dernier, de la mise en marché de nouveaux traitements hépatite C , nous avons pu constater qu’au Québec l’accès est élargi aux patients ayant un score de fibrose nul (F0) et au moins un facteur de mauvais pronostic. La grande nouveauté  à mentionner et à saluer est que la dernière clause de cette liste de mauvais pronostics concerne le désir de grossesse des femmes. (suite…)

Hépatite C et vaccin, le virus photographié

Des Français percent le secret du virus de l’hépatite C

Ce virus qui était invisible vient d’être «photographié». Sa découverte pourrait accélérer la fabrication d’un vaccin.
Identifié dès 1989 dans le sang, le virus de l’hépatite C vient seulement d’y être observé par une équipe de l’Inserm assistée des ingénieurs et techniciens de la plateforme de microscopie électronique de l’université de Tours. (suite…)

Le traitement de l’hépatite C dans la vraie vie

Il est nécessaire d’avoir des données d’efficacité dans le monde réel pour éclairer la prise de décision thérapeutique de l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC). L’adoption de la combinaison lédipasvir/sofosbuvir (LDV/SOF) a été rapide dans les différents établissements de soins de santé, mais il existe de nombreuses et fréquentes variations dans la pratique clinique. (suite…)

Le ténofovir pour prévenir la transmission in-utero du virus de l’hépatite B

En France le dépistage du portage du virus de l’hépatite B, par la recherche de l’antigène HBs, doit être réalisé systématiquement chez les femmes enceintes au 6ème mois de grossesse. Le but est de prévenir la transmission virale, qui se fait essentiellement lors de l’accouchement, par la vaccination et l’administration d’immunoglobulines contre le virus B. (suite…)

Les gouvernements sont sur la bonne voie pour éradiquer l’hépatite virale d’ici 2030

LONDRES, May 31, 2016 /PRNewswire/ —

194 États membres s’engagent à éradiquer l’hépatite virale à l’occasion de la l’Assemblée mondiale de la santé

Le 28 mai, 194 États membres ont fait l’engagement historique d’éradiquer l’hépatite virale d’ici 2030. À l’occasion de la 69e Assemblée mondiale de la santé, les gouvernements ont unanimement voté en faveur de l’adoption de la toute première Stratégie mondiale de lutte contre l’hépatite virale, représentant le plus grand engagement à l’échelle mondiale à ce jour en matière de lutte contre l’hépatite virale. (suite…)

Les AAD pourraient éviter la greffe de foie à 1 patient sur 5

Les antiviraux à action directe (AAD) de seconde génération vont-ils modifier la situation de la greffe de foie ? C’est en tous cas ce que suggère une étude européenne rétrospective réalisée sur 103 patients en attente de greffe de foie pour une cirrhose décompensée sur hépatite C, sans carcinome hépatocellulaire. En attendant la greffe, les patients étaient traités par différentes combinaisons d’AAD. Au bout d’1 an, le traitement a permis l’inactivation chez environ 1 patient sur 3 sur liste d’attente et la sortie de liste de 1 patient sur 5. (suite…)

Hépatite C: Meilleur accès au traitement au Québec

Une excellente nouvelle vient de tomber pour tous les patients avec une hépatite C chronique de génotope 1 avec un score de fibrose F2. En effet, ces personnes vont avoir accès plus tôt que prévu aux traitements Harvoni ou Holkira Pak.

Les recommandations de l’INESS pour la seconde année du plan séquentiel en trois temps étalé sur 6 ans, qui devait commencer au début de l’été, est devancé au 24 mars 2016. (suite…)

AVANCÉE MÉDICALE – Les premiers résultats pour un vaccin contre l’hépatite C, mis au point en Angleterre, sont très prometteurs.

Le premier vaccin contre l’hépatite C, mis au point par le laboratoire britannique GlaxoSmithKline, est sans doute sur la bonne voie. Selon les résultats publiés mercredi dans la revue médicale américaine Science Translational Medicine, le vaccin a été bien toléré et a induit une forte réponse immunitaire lors d’un essai clinique de phase 1. (suite…)

Deux nouveaux traitements acceptés au Québec

C’est avec un grand plaisir que CAPAHC accueille la décision du ministère de la Santé et des Services sociaux d’ajouter le Harvoni et le Holkira Pak à la liste de médicaments couverts par la RAMQ. Il s’agit d’un point tournant pour les patients québécois atteints d’hépatite C, puisque ces deux médicaments présentent des taux de guérison très élevés, tout en diminuant les effets secondaires de façon importante. (suite…)

Les antiviraux à action directe pourraient réduire spectaculairement la transmission de l’hépatite C parmi les personnes qui s’injectent des drogues

Actualités info hépatite C numéro 4.10 de CATIE

L’usage répandu des nouveaux antiviraux à action directe (AAD) pour l’hépatite C pourrait réduire considérablement le taux de transmission de l’hépatite C chez les personnes qui s’injectent des drogues dans trois villes affichant une forte prévalence de l’hépatite C parmi cette population, selon un modèle mathématique décrit dans la revue Hepatology. (suite…)