La référence en hépatite C au Québec depuis 2003

Comité carcéral

Le comité carcéral est un point d’ancrage pour maintenir le partenariat entre les organismes de différents milieux et assurer la cohérence des services pour les détenu.e.s en détention ou en post-détention.

La situation des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) est toujours alarmante au sein des établissements carcéraux fédéraux. Plusieurs études démontrent que les détenu.e.s sont plus à risque de contracter le virus d’immunodéficience humaine (VIH) et/ou le virus de l’hépatite C (VHC) que le reste de la population.

Bien que le Service correctionnel du Canada (SCC) ait élaboré plusieurs programmes pour contrer cette situation et favoriser l’amélioration de la santé des détenu.e.s, il est indéniable que l’implication d’autres acteurs du milieu soit essentielle. Ainsi, les organismes communautaires sont des partenaires essentiels dans cette lutte et plusieurs œuvrent déjà auprès de cette clientèle.

Liste des membres du comité:


Comité provincial

Le Comité provincial de concertation en hépatite C a pour but d’assurer la concertation des organismes communautaires en vue de faire connaître et reconnaître ses recommandations en matière d’hépatite C et ainsi encourager l’augmentation des connaissances, de politiques harmonieuses et de soutenir les membres dans leurs actions. Le comité provincial a pour philosophie de mettre au centre de ses préoccupations les personnes à risque ou atteintes d’hépatite C dans un cadre d’autonomisation et de réduction des méfaits. Il est formé de plusieurs organismes ou groupes travaillant en hépatite C :

Carte représentant les membres en 2018-2019

Partenaires

Le CAPAHC est fièrement partenaire de diverses organisations québécoises, canadiennes et internationales:

Action Hepatitis Canada/Action hépatites Canada est une coalition nationale d’organismes qui tente d’apporter des réponses aux hépatites B et C. Leur travail implique l’engagement du gouvernement, des décideurs de politiques, et de la société civile à travers tout le Canada afin de promouvoir la prévention des hépatites B et C.

L’APS affirme que les patient.e.s doivent être au cœur de l’organisation du système de santé et de services sociaux québécois.

Le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal réunit 300 organismes communautaires de la région métropolitaine, œuvrant en santé et services sociaux, famille, immigration et défense collective des droits.

Le Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) est né en 1974 à l’initiative de plusieurs intervenant.e.s du milieu de l’itinérance. Ces personnes étaient préoccupées par la réalisation de projets et la mise sur pied d’organismes afin de venir en aide aux personnes touchées par le phénomène de l’itinérance à Montréal.

Pour parvenir à un monde exempt d’hépatite virale, l’Alliance mondiale contre l’hépatite assure le leadership mondial dans la sensibilisation, le plaidoyer et la lutte pour mettre fin à l’injustice sociale