La référence en hépatite C au Québec depuis 2003

(Extrait d’un article publié dans le Journal International de Médecine le 12 novembre 2020. Écriture inclusive ajoutée par le CAPAHC. Pour avoir l’article complet, vous pouvez vous abonner au www.jim.fr.)

La COVID-19 est une menace mondiale majeure pour les personnes en bonne santé ainsi que pour les patient·e·s souffrant de comorbidités, mais son impact sur les patient·e·s atteints de cirrhose reste mal connu.

L’immunodépression des cirrhotiques favorise habituellement la gravité des infections bactériennes, mais l’impact pour les maladies virales a été moins étudié. Une large cohorte multicentrique américaine a montré que la maladie alcoolique du foie, la cirrhose décompensée et le carcinome hépatocellulaire sont associés à un risque accru de décès chez les patient·e·s atteint·e·s d’une maladie hépatique chronique et qui ont été infecté·e·s par le SARS-CoV-2. La gravité de la COVID-19 a été plus finement étudiée chez les patient·e·s atteint·e·s de cirrhose dans la région lombarde en Italie, durement touchée au début de l’année.

Cette étude rétrospective multicentrique a concerné 50 patient·e·s cirrhotiques souffrant d’une infection due au SARS-CoV-2 et recruté·e·s entre le 1er et le 31 mars 2020 dans 9 hôpitaux. Les données cliniques et biochimiques liées à la COVID-19 ont été obtenues lors de l’hospitalisation et de la dernière consultation ambulatoire.

(…)

En conclusion, la COVID-19 est associée à une détérioration de la fonction hépatique et à une mortalité élevée (34 %) chez les patient·e·s cirrhotiques de cette petite cohorte italienne. Lors de la deuxième vague de cette infection, les médecins doivent être conscient·e·s de la vulnérabilité et de la fragilité des malades porteur·euse·s d’une cirrhose.

Dr Sylvain Beorchia

RÉFÉRENCE

Iavarone M, D’Ambrosio R, Soria A et coll. : High rates of 30-day mortality in patients with cirrhosis and COVID-19. J Hepatol. 2020; 73(5):1063-1071. doi: 10.1016/j.jhep.2020.06.001.


Categories: Article scientifique