La référence en hépatite C au Québec depuis 2003

Prévalence élevée de l’infection par le VHC pour les femmes enceintes toxicomanes

Il s’agit ici, d’un article paru dans un journal Français et l’étude citée est une étude américaine.
Il est à noter qu’au Québec il n’y a pas de dépistage systématique du virus de l’hépatite C chez les femmes enceintes, ni même recommandé.
Il appartient au jugement du médecin traitant d’une femme enceinte toxicomane de demander ce test. Faudra-t-il faire de la pression pour que les prochaines lignes directrices recommandent le test?
LM pour Capahc 09/01/2018 (suite…)

Effet favorable de la RVS sur les manifestations extra-hépatiques de l’hépatite C chronique

Si la cirrhose du foie et le carcinome hépatocellulaire participent à une mortalité deux fois plus élevée des patients porteurs du virus de l’hépatite C (VHC), l’évolution des manifestations extra-hépatiques, indépendantes de la sévérité des lésions hépatiques, a été moins étudiée après l’éradication du virus. Les antiviraux d’action directe permettent actuellement une éradication virale obtenue sous forme d’une réponse virale soutenue (RVS) avec négativation de la PCR du VHC dans plus de 90 % des cas traités. (suite…)

Un pas vers l’élimination de l’hépatite C au Québec !

Montréal, le 5 mars 2018 – Le Comité provincial de concertation en hépatite C salue avec enthousiasme la décision du Québec d’élargir l’accès au traitement contre l’hépatite C à tous les patients, sans exception. Depuis le 1er mars 2018, les personnes atteintes de l’hépatite C ayant une fibrose de stade F0 ou F1 et ne présentant aucun symptôme n’auront plus à attendre que leur maladie progresse avant de débuter un traitement susceptible de les guérir. (suite…)

Notre nouveau programme VHC Lotus : quand le communautaire prend le relais sur le système de santé québécois

Source de l’article : Portail VIH/sida du Québec

Entretien avec l’intervenante-ressource du nouveau programme communautaire d’accompagnement au traitement VHC : Lotus.

Réforme du réseau de la santé et des services sociaux par le ministre M. Barrette, « super-infirmières« , accès facilité aux traitements VHC, financement partiel de la clinique coopérative SABSA, etc. Pourquoi, malgré des efforts notables des décideurs, une partie de la population pourtant dite « prioritaire » se sent encore marginalisée par le système de santé québécois? Pour répondre à cette problématique particulièrement questionnante dans le communautaire, le Portail a rencontré Magali Boudon, chargée de projet à Dopamine et personne ressource d’un nouveau projet communautaire d’accompagnement au traitement de l’hépatite C : Lotus. (suite…)

Soutenez l’accès universel au traitement contre l’hépatite C

L’hépatite C est une maladie du foie causée par un virus. Elle est la première cause de cancer et greffe du foie au Canada et provoque 7 % de décès chez les personnes qui en sont atteintes.

Au Québec, jusqu’à 70 000 personnes auraient l’hépatite C.

L’hépatite C se traite et se guérit. Le traitement est efficace, de courte durée et pratiquement sans effets secondaires. Il permet de traiter tous les patients, peu importe leur stade de fibrose ou leur génotype, et de guérir plus de 95 % d’entre eux. (suite…)